differenciee.jpg

Centre pour le développement intellectuel (CDI)

Pour qui?

Les causes du handicap intellectuel — ou trouble du développement intellectuel — sont variées: anomalies chromosomiques, maladies génétiques, problèmes neurologiques, accidents de la vie… Quelle qu’en soit la cause, la personne est porteuse de manière permanente d’une déficience intellectuelle. Elle peut alors avoir besoin d’un soutien et d’un accompagnement adaptés afin de développer son autonomie, ses interactions sociales et ses capacités individuelles.
Le Centre pour le développement intellectuel (CDI) prend en charge les enfants et jeunes présentant des troubles du développement intellectuel. Celui-ci se caractérise par:

  • un déficit des fonctions intellectuelles, qui peut se manifester dans le langage, la lecture, les nombres, la compréhension des règles, l’autonomie des soins personnels...;
  • un déficit des fonctions adaptatives dans les activités de la vie quotidienne (communication, participation sociale, indépendance, etc.).

Le diagnostic du handicap intellectuel s’appuie à la fois sur l’évaluation clinique et des tests standardisés.

Comment?

L’approche psychopédagogique spécialisée du CDI repose sur la prise en charge individualisée des enfants et des jeunes concernés, c.-à-d. l’établissement de diagnostics spécialisés, l’éducation, l’enseignement, la qualification et, le cas échéant, la rééducation et le suivi.

Se référant au plan d’études de l’enseignement fondamental et aux programmes de l’enseignement secondaire général, un programme individualisé est proposé à chaque élève en tenant compte de ses intérêts, de ses compétences et de ses besoins spécifiques.

La didactique et les méthodes mises en œuvre diffèrent de celles appliquées dans l’enseignement ordinaire: pour les élèves atteints d’un trouble du développement intellectuel, il importe d’ancrer les processus d’apprentissage dans des contextes concrets, en relation avec leur vécu.

L’unité d’enseignement du CDI offre différentes possibilités de scolarisation.

En effet, selon leurs besoins, les élèves de 3 à 16 ans peuvent suivre:

  • leur scolarité à l’école fondamentale/au lycée avec des interventions spécialisées ambulatoires;
  • une scolarité mixte, c.-à-d.une scolarisation dans une classe de l’école fondamentale/du lycée et dans une classe du CDI;
  • leur scolarité dans une classe du CDI (avec maintien de l’inscription à l’école/au lycée d’origine).

Au terme de la scolarité obligatoire, les jeunes peuvent suivre une formation et une initiation à la vie pratique du cycle professionnel et/ou occupationnel du CDI.

Les missions de l’unité de diagnostic, de conseil et de suivi consistent à:

  • conseiller et suivre les enfants, jeunes et familles à la suite d’une demande;
  • élaborer un diagnostic spécialisé et conseiller sur la scolarisation et l’orientation des enfants et des jeunes signalés;
  • soutenir et prendre en charge les enfants, jeunes et familles en situation scolaire ou familiale difficile;
  • établir les bilans de transition des enfants et des jeunes du CDI;
  • conseiller le personnel du CDI (intervision) et accompagner les équipes sur demande;
  • coordonner les collaborations régionales (réseau des différents centres de compétences, enseignement, service d’éducation et d’accueil, etc.);
  • proposer un coaching aux professionnels des écoles et des lycées.

Les membres de l’unité de rééducation et de thérapie s’engagent dans un travail visant à:

  • sensibiliser de façon préventive les acteurs de l’éducation formelle et non formelle aux besoins des enfants et jeunes intellectuellement déficients;
  • identifier, lors du diagnostic, les besoins des enfants et jeunes et fixer les priorités d’intervention en collaboration avec les personnes impliquées;
  • élaborer chaque année un plan de traitement en étroite collaboration avec les personnes concernées et évaluer le développement de l’enfant ou du jeune;
  • prendre en charge et rééduquer les enfants et jeunes signalés et adapter les techniques de rééducation aux besoins individuels;
  • conseiller les enseignants et le personnel psychosocial et éducatif lors de la prise en charge d’enfants et jeunes en difficultés;
  • participer à des commissions, projets ou programmes nationaux ou européens, à l’élaboration de matériel spécifique, à l’encadrement et à la formation de stagiaires.

Le CDI se déploie dans le pays avec ses sept annexes:

  • Belvaux;
  • Clervaux;
  • Differdange;
  • Echternach/Roodt-Syre;
  • Luxembourg;
  • Roeser/Rumelange;
  • Warken.

Chaque annexe, gérée par un chargé de direction, peut se composer d’une ou de plusieurs écoles spécialisées, de classes de cohabitation installées dans des établissements scolaires ordinaires ainsi que de bureaux régionaux pour le diagnostic, le conseil, le suivi et les thérapies.

Par qui?

Les missions du Centre pour le développement intellectuel sont assurées par une équipe multidisciplinaire composée e. a. de pédagogues spécialisés, d’enseignants, d’éducateurs gradués, d’éducateurs, d’infirmiers, d’orthophonistes, de rééducateurs en psychomotricité, d’ergothérapeutes, de pédagogues, de psychologues, d’assistants sociaux.

Des équipes administratives et techniques assurent le fonctionnement.

Des réunions de concertation entre les différents professionnels garantissent une prise en charge efficace en faveur des enfants et des jeunes à besoins éducatifs spécifiques.

Des médecins – spécialistes en pédopsychiatrie et en rééducation fonctionnelle collaborent régulièrement avec le CDI.

Contact

Annexe Differdange
Chargée de direction: Nelly Engel
École Fousbann – Entrée 2
Place des Alliés
L-4508 Differdange
Tél.: (+352) 58 50 428
Direction nationale
17a, route de Longwy
L-8080 Bertrange
Tél.: +352 26 44 44-1
E-mail: info@cc-cdi.lu